Insolite

Beaucoup de décès dans le monde du x

Sur le porno américain, on fait face à un climat assez morbide ! Eh oui, des actrices meurent dans un laps de temps assez réduit. Enquête sur cette triste réalité.

Ferait-on face à un suicide squad ?

En trois mois, quatre actrices dont August Ames, Shlya Stylez, Yurzan Beltran et Olivia Nova sont mortes de causes non naturelles. C’est peut-être un peu trop pour que ça ne soit pas une coïncidence non ? D’après les constats, August Ames s’est pendue, Stylez ne s’est plus réveillée dans son sommeil, Yuriz Beltran a fait une overdose et Olivia Nova était une alcoolique (nous ne savons pas encore les causes exactes de sa mort).

Y aurait-il des accidents dans le métier ?

Le porno est un métier comme tout autre métier ! Et comme toutes les personnes règlementées, chacune a droit à un suivi médical. Aux Etats-Unis, jusqu’en 2011, il y avait l’Adult Industry Medical Associates P.C qui détectaient les maladies sexuellement transmissibles. Pour les soucis qui résultent de la psychologie, il n’y a jamais eu de réel soutient, ce qui laisse à désirer.

Toutefois, même si cette situation est déplorable, en France c’est pire. Il n’y aucun suivi et le sujet est encore un tabou car porno est équivalent à « pute ». Mais le syndicat des travailleurs du sexe ont proposé depuis peu de temps, la couverture mutuelle.

La place des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux prennent une part importante dans le domaine de la pornographie. Les fans parlent directement aux acteurs et actrices grâce à des systèmes comme Onlyfans. Il y a donc aussi bien les haters, que les likers et les stalkers (les personnes qui harcèlent et qui surveillent sans cesse : un vrai cauchemar) !En somme « pouce vert tu survis et pouce rouge tu meurs ».

On verra quelle sera la suite des événements et surtout s’il y aura d’autres mortes à déplorer !