Insolite

L’allergie au sexe on en parle ?

Tout commence quand vous êtes sur le point d’éjaculer. Au départ c’est bon, puis ça devient une vraie catastrophe. Vous devenez flasque, vous avez une fièvre, plus de la diarrhée. C’est comme si vous étiez sous l’emprise d’une drogue. C’est une triste réalité pour 1% des hommes dans le monde. C’est le syndrome de la maladie post-orgasmique.

Découverte et symptôme

Cette maladie a été découverte en 2002 par un neuroscientifique néerlandais du nom de Marcel Waldinger. Depuis, 200 cas ont été recensés mais selon un médecin de la BBC, cela est plus fréquent que ce que l’on penserait. Mais les hommes n’en parlent pas, par honte, gêne et confusion. Les symptômes sont assez semblables à ceux de la grippe.

Au moment de l’éjaculation, vous allez donc souffrir de sécrétion nasale, de picotements dans les yeux, de congestion, de douleurs musculaires et de la gorge, d’une détérioration de la vue, de maux de tête ou encore d’une difficulté à parler. Tout arrive en une fraction de seconde et disparaît quand le plaisir s’en va.

Pourquoi cette allergie ?

Selon Waldinger et un groupe d’experts en neurosexologie, cela peut être une allergie au sperme ou encore un déséquilibre chimique que l’on voit dans le cerveau. La maladie peut arriver dès l’adolescence quand les hommes commencent à comprendre ce qu’est la masturbation. Elle peut aussi arriver à un âge plus avancé. Aussi, le souci peut être purement psychologique.

Il faut savoir qu’il n’y a pas de traitement possible pour cette allergie étant donné que c’est une maladie assez rare. Il existe un forum où vous pouvez vous rendre : POIS Center, où les hommes partagent leurs expériences entre eux. Certains vous proposent des remèdes naturels comme la consommation quotidien d’ail par exemple ou encore de la niacine, avec sa vitamine B3, qui donne des résultats plutôt ahurissants mais sans atténuer les douleurs.