Actualité

Le risque à trop aimer se masturber

Il faut bien préciser, que la masturbation n’a pas vraiment d’effets secondaires importants. Et bien évidemment, le fait de s’abstenir de ne pas le faire n’a pas d’effet miraculaire sur votre état de santé. Toutefois, il y a des risques assez insolites qui peuvent intervenir comme le fait d’avoir des objets coincés dans le rectum ou l’urètre, des piercings arrachés ou encore des cockrings qui peuvent être coincés. Ce n’est pas toujours agréable de vivre ce genre de situation. En plus, si on vous attrape en train de vous masturber, cela peut vite devenir humiliant pour vous.

Des pénalités pour exhibition

Bien évidemment, le fait de se masturber en public est totalement interdit. Si vous pratiquez l’exhibition sexuelle, vous risquerez une amende qui peut aller jusqu’à 15 000 euros avec un an de présent. Il en faut donc pas vous faire prendre si vous êtes le genre de personnes à aimer prendre des risques. Dans les pays où l’exhibition est prohibée, il faut donc ranger vos petits gadgets excitants.

La masturbation en privé

En ce qui concerne la pratique de la masturbation en privée, sachez qu’il y a des risques à prévoir selon les « sexperts ». A force de rudoyé votre pénis, il va donc perdre en sensibilité sur les terminaisons nerveuses. De ce fait, vous serez moins sensibles à votre partenaire. Laissez-vous quelques jours de repos et tout sera réglé. Si vous faites trop cela, la pénétration vaginale ne suffira peut-être plus et vous chercherez des pratiques plus hard.

Si l’on parle de prévalence, sachez qu’il y a tout juste une poignée d’hommes qui ont eu des difficultés à ce sujet. Si cela vous concerne, vous devez faire abstinence pendant au moins une semaine, afin de faire baisser la tension et de relancer lentement la masturbation. Comme il vaut mieux prévenir que guérir, vous pouvez donc changer les méthodes.