Insolite

Sudorètre : une nouvelle tendance dangereuse

Savez-vous qu’un adolescent s’est retiré une aiguille longue de 9 cm dans son urètre ? C’est le rapport de médecins qui ont pris en charge la patient. Une pratique sexuelle excitante et érotique me disent-ils. Mais qu’est-ce au juste ?

Torture ou plaisir ?

En tout cas, quand on y pense, ça ressemble plus à de la torture qu’à autre chose. Dans la revue médicale Urology Case Report, des médecins de l’hôpital La Rabta ont mis en avant un cas de sudorètre. C’est une pratique qui est assez rare on avoie et qui consiste à stimuler le pénis en insérant dans l’urètre des objets comme les doigts, un crayon ou encore des tiges. Les médecins tunisiens eux, ont retiré une tige métallique de 9 cm qui s’apparente plus à une énorme aiguille à coudre.

Le patient, âgé de 14 ans, a expliqué vouloir tester la pratique et se faire plaisir. Au départ, il a été admis à l’hôpital parce qu’il n’arrivait pas à uriner depuis 3 jours. L’aiguille n’était pas du tout visible mais c’est après des palpations que l’on a pu ressentir l’aiguille. En effet, on a du effectuer un scanner et les images ont confirmé la présence de l’objet dans ses orifices.

Une pratique sexuelle dangereuse

Il n’y a pas eu besoin d’une opération pour retirer l’aiguille. Les médecins n’ont eu qu’à retirer l’aiguille grâce à un forceps. Pas de complication en vue, l’ado a été libéré en une journée. Le cas a été énoncé au psychologue de son école, qui après une expertise, na dénoté aucun trouble mental.

Ce n’est pas la première fois que des cas comme cela se présentent. A la fin du rapport, les médecins ont affirmé que cette pratique révélait plutôt de la masturbation et non d’un trouble psychologique quelconque. On parle plutôt de manque d’éducation. Et vous, qu’en pensez-vous ?